On court tous après le temps. On aimerait qu’il s’arrête. On aimerait en avoir plus. Mais en fait, tout ce qu’on peut faire, c’est apprendre à bien le gérer. Mais la gestion du temps c’est relié à plus de facteurs que l’on croit. Plutôt qu’explorer comment gagner du temps, on va regarder sur quels obstacles on peut avoir de l’impact. Quels sont les obstacles à une bonne gestion du temps ?

Les obstacles à l’intérieur de toi

Pour bien gérer ton temps, ça ne part pas seulement de ce qu’il y a autour de toi, mais aussi à l’intérieur de toi. Tes peurs, ton mindset, etc. Voici quelques exemples:

Le perfectionnisme

Aaaaaah le perfectionnisme.. On veut dont bin que tout soit toujours parfait 😂 Pourtant, tout le monde est imparfait, et on s’en fout un peut des petites erreurs. En fait, la vérité c’est que l’humain aime quand les autres se trompent, ça le fait sentir mieux par rapport à lui-même. Donc, pourquoi s’empêcher par peur de l’imperfection ? Il faut juste passer à l’action en mode « better done than perfect » parce que sinon, je te garantie que tu vas en perdre du temps. Tu vas en perdre à te poser des questions, à repeaufiner sans arrêt, et tu vas t’épuiser sans résultat. Tu peux pas te permettre de perdre du temps sur des détails, parce que t’en as déjà beaucoup à faire.

Le manque de confiance

Dans la même lignée que le perfectionnisme, si tu n’as pas assez confiance en toi tu vas overthink-er, repeaufiner, jouer sur les détails, etc. Ce que je te dirais c’est: joues sur tes forces et optimise-les le plus possible, et travaille sur tes faiblesses petit à petit sans te mettre trop de pression.

L’incapacité à prendre des décisions

Des décisions, tu en prends plein dans une journée sans t’en rendre compte. Quoi porter ? Quoi manger ? Quoi dire ? Quoi faire ? Etc. Si tu commences à passer beaucoup de temps et d’énergie sur chaque décision, tu vas arriver à ce qu’on appelle la fatigue décisionnelle. Tu vas te sentir épuisée, et avoir encore plus de difficulté à prendre des décisions, donc ça va ralentir tes résultats du même coup. Des fois, il ne faut pas trop y penser et simplement prendre une décision. Et surtout, ne pas perdre le temps sur les petites décisions moins importantes.

L’incapacité à déléguer

Au niveau de la délégation, parfois c’est une question financière. Par contre, ce que je veux aborder c’est l’aspect du blocage mental à la délégation. Même quand les finances le permettent, plusieurs personnes sont réticentes à déléguer parce qu’ils croient que les autres ne pourront pas faire aussi bien qu’eux. Ou bien ils délèguent et manquent de confiance, puis refont tout en double après la personne. C’est important d’apprendre à bien déléguer efficacement lorsque le timing est pertinent, autant au niveau personnel que professionnel.

Les obstacles liés à notre état de santé

Je ne peux pas parler d’obstacles à une bonne gestion du temps sans parler de santé. Santé = productivité, donc bonne gestion du temps. Parce que ton corps, c’est ton outil principal tout au long de la journée. C’est lui qui te permet de naviguer dans le temps.

Le manque de sommeil

Si tu fais de l’insomnie, que tu as d’autres troubles de sommeil ou que tu ne te laisses pas assez de temps pour dormir, c’est certain que tu ne pourras pas optimiser ton temps le jour. Tes capacités cognitives, ta rapidité d’exécution et plusieurs autres facteurs vont être affectés et aucune chance que tu puisses faire ce que tu dois faire dans un temps optimal.

La mauvaise alimentation

Qui dit gestion du temps dit gestion de l’énergie. Comment avoir un bon niveau d’énergie si ton alimentation ne t’apporte pas ce que ton corps a besoin ?

La manque d’exercice physique

C’est un excellent défi de rester assis à un bureau toute la journée sans bouger. L’activité physique aide à une meilleure concentration, en plus de te permettre de renforcir ton corps pour mieux passer au travers de tes journées. Et qui réussit à accomplir ce qu’il veut avec des maladies ou des blessures qui l’empêchent de faire ce qu’il doit faire ? L’activité physique peut aider à éviter ça.

Le manque de repos

Je te parlais au point précédent d’activité physique, mais le repos est tout aussi important. Ton corps et ton mental en ont besoin. Prends des pauses dans ta journée, et prends des journées et des semaines de congé. C’est productif et ça contribue à une bonne gestion du temps parce que ça te permet d’avoir des meilleurs résultats quand tu n’es pas au repos. Il faut recharger les batteries comme on dit!

Les obstacles liés à la planification

Le manque de priorisation

La gestion du temps, c’est une question de choix entre plusieurs activités/tâches/projets. Si tu ne connais pas tes priorités, tu vas possiblement faire un peu n’importe quoi et remplir ton temps avec plein de trucs inutiles. Résultat = du temps passé, et pas les résultats voulus.

Là-dessus, je te suggère de lire mon article Comment définir ses priorités ?

Ne pas avoir d’objectifs définis

La gestion du temps c’est en fait de pouvoir faire les actions qui ont le plus grand impact sur tes objectifs. Donc, comment tu peux faire ça si tu n’as pas d’objectifs définis clairement ? Je t’invite à lire mes articles Pourquoi faut-il se fixer des objectifs ? et Comment créer le momentum pour accomplir de grands objectifs ?

Dire oui à tout

Une mauvaise planification peut te faire perdre la vue sur combien de temps il te reste pour accepter d’autres opportunités. C’est de cette façon-là que des fois tu dis oui à tout, et tu te retrouves avec tellement sur les épaules que ça ne fait aucun sens. Tu dois donc bien planifier et avoir en tête tes priorités et objectifs pour savoir à quoi dire oui, et surtout être capable de dire non. La gestion du temps ça passe par refuser certaines propositions et opportunités.

Le multitâche

T’sais des fois, quand on ne planifie pas bien ce qu’on doit faire, on se met à faire plein de trucs…en même temps! On va dans toutes les directions et on ne complète rien. C’est la meilleure façon de diviser sa concentration, et d’avoir de moins bons résultats. Dans ce temps-là, ton temps n’est pas du tout optimisé. Tu dois faire idéalement une seule chose à la fois, mais à 100%.

Les obstacles liés à l’environnement

Les distractions

Quand je parle de distractions, je parle de technologie (Réseaux sociaux, appels, courriels, etc.), de personnes qui viennent t’interrompre ou qui font du bruit, de tes pensées, et des autres bruits dérangeants.

On ne peut jamais les gérer à 100% et parfaitement je crois. Mais on doit apprendre à diminuer leur impact autant que possible pour atteindre une gestion du temps plus optimale.

Par où commencer ?

Ça peut faire beaucoup en regardant tout ça. Mon conseil serait de commencer avec un seul obstacle qui t’affecte plus et de travailler à diminuer son impact sur ta gestion du temps graduellement. En y allant toujours un petit pas à la fois, c’est plus facile. Ensuite, lorsque ça devient plus facile, tu peux travailler sur un deuxième obstacle.

Pour aller plus loin (pour les solopreneurs)

Pour aller plus loin dans l’amélioration de ta gestion du temps, je te suggère ma formation La gestion du temps pour solopreneurs. Elle renferme de la théorie, plusieurs exercices pratiques pour te faire passer à l’action, et plusieurs outils de travail et de référence pour t’aider.

Si tu te sens débordée, que tu manques souvent de temps, que tu souhaites apprendre à mieux concilier ta vie personnelle et professionnelle, que tu veux vivre tes rêves sans compromettre ta santé, ta famille et amis, tes loisirs et passions, va jeter un coup d’œil à cette formation.

À bientôt!